Persistance de l’arc aortique droit

Persistance de l’arc aortique droit

Diagnostic, traitement et pronostic

  • La persistance de l’arc aortique droit chez le chien est l’anomalie vasculaire la plus fréquente responsable d’« anneaux vasculaires » qui sténosent l’œsophage et entraînent ainsi la formation d’un jabot œsophagien en avant du cœur. Cette affection est congénitale et si elle n’est pas traitée rapidement chirurgicalement elle porte un pronostic réservé, lié au risque de pneumonie par aspiration suite aux régurgitations.

Auteur : Dr. S. Etchépareborde 04-12-2012
Centre Hospitalier Vétérinaire des Cordeliers, 
29 avenue du Maréchal Joffre, 77100 Meaux.
E-mail : setchepareborde@chvcordeliers.com
Cet article a été publié dans : L’Essentiel : p 70-72


Les lambeaux cutanés simples : le lambeau pédiculé d’avancement uni- ou bilatéral

Les lambeaux cutanés simples : le lambeau pédiculé d’avancement uni- ou bilatéral

Sommaire

Les lambeaux cutanés simples permettent la suture sans tension des plaies larges ou localisées dans des zones de faible élasticité cutanée.

Lorsqu’une fermeture en première intention génère trop de tension sur la plaie, il est parfois nécessaire de réaliser un lambeau cutané local. Il peut être avancé pour conserver la direction de la peau ou déplacé en rotation de 90° maximum. Ce type de lambeau s’appuie sur la vascularisation hypodermique. Comme la vascularisation du lambeau varie, il n’est pas toujours possible de déterminer un ratio longueur sur largeur spécifique. S’il est trop petit, des tensions sont occasionnées. S’il est trop grand, il est moins mobile. Un jugement clinique est donc indispensable [13].

Nous décrirons, dans cet article, le lambeau pédiculé d’avancement uni- ou bilatéral.


Auteur : Dr. A. Gautherot 20-05-2014 Centre Hospitalier Vétérinaire des Cordeliers, 29 avenue du Maréchal Joffre, 77100 Meaux. E-mail : agautherot@chvcordeliers.com Cet article a été publié dans : PratiqueVet (2014) 49 : p 218-220


Les antibiotiques c’est pas automatique ?

Quelques réflexions dans l’air du temps

  • Il est incontestable que Fleming doit se retourner dans sa tombe en voyant l’utilisation des antibiotiques faite par les vétérinaires. En revanche, c’est dans mon lit que je fais des tours en voyant comment veulent nous accabler certains, nous vétérinaires pour petits animaux, de la responsabilité des antibiorésistances ; peut être pas toujours de manière bien construite. Dois-je me sentir responsable des 25 000 morts européens annuels liés aux bactéries ultra-résistantes 1 à chaque fois que j’injecte de la céfovécine ?

Auteur : Dr. S. Etchépareborde 07-10-2015 Centre Hospitalier Vétérinaire des Cordeliers, 29 avenue du Maréchal Joffre, 77100 Meaux. E-mail : setchepareborde@chvcordeliers.com Mots clefs : Cet article a été publié dans : L’Essentiel : p 7-8


Cas clinique : Un cas original d’exophtalmie chez un lapin

Cas original exophtalmie lapin

Cas clinique

  • nl-9-juin-2016-photo4Un lapin mâle non castré âgé de 3 ans et demi est référé pour une exophtalmie unilatérale gauche d’apparition rapide (48 heures). Le lapin est en bon état général, son appétit est légèrement diminué depuis 3 jours.
  • Il présente comme antécédent médical un épisode de conjonctivite bilatérale avec épiphora et un parage dentaire pour une malocclusion des dents jugales (M 1 et 2 inf G) respectivement 2 et 8 mois auparavant. L’environnement et l’alimentation du lapin sont corrects.

Auteurs : Drs Sophie Romain, Lucas Flenghi et Celine Levrier  05-07-2016
Service NAC – 
Centre Hospitalier Vétérinaire des Cordeliers,
29 avenue du Maréchal Joffre, 77100 Meaux.
E-mail : nac@chvcordeliers.com


Les cardiomyopathies dilatés du chien : critères diagnostiques, pronostics et prise en charge thérapeutique

Les cardiomyopathies dilatés du chien : critères diagnostiques, pronostics et prise en charge thérapeutique

Les cardiomyopathies dilatées sont majoritairement primitives et affectent les grandes races (cause inconnue, avec une probable part de prédisposition génétique). Elles peuvent aussi être secondaires à une maladie.

Résumé

  • Les cardiomyopathies dilatées sont des maladies musculaires cardiaques, fonctionnelles ou lésionnelles. Elles affectent préférentiellement les chiens de grand format et se présentent sous différentes formes, dilatée classique ou raciales particulières. Chaque forme possède ses déterminants, et ses facteurs favorisants et prédisposants. Le diagnostic de ces maladies fait appel à la clinique, ainsi qu’à l’ensemble des examens complémentaires disponibles en cardiologie vétérinaire.
    Le pronostic est variable, dépendant de la race, de la forme et du stade d’évolution. Les traitements sont soit généraux (prise en charge de l’insuffisance cardiaque), soit plus spécifiques (formes raciales particulières). 

Auteur : Dr .É. Bomassi. 2015
Centre Hospitalier Vétérinaire des Cordeliers, 
29 avenue du Maréchal Joffre, 77100 Meaux.
E-mail : ebomassi@chvcordeliers.com
Cet article a été publié dans : Le Point Vétérinaire (2015) Cardiologie en pratique chez le chien et le chat: p.68-73.


Signalment, clinical features, echocardiographic findings, and outcome of dogs and cats with ventricular septal defects: 109 cases (1992–2013)

Signalment, clinical features, echocardiographic findings, and outcome of dogs and cats with ventricular septal defects: 109 cases (1992–2013)

Objective

To determine the signalment, clinical features, echocardiographic findings, and outcome of dogs and cats with ventricular septal defects (VSDs).