• Accueil et urgences01 64 34 11 55
  • Référer un Cas

Anesthésie du chien âgé

En pratique

Chat - Quel est le statut ASA de cet animal?

Chat
Male
2 ans
Pas d’antécédents médicaux
Difficultés à uriner depuis 24 h
Globe vésical
Motif de l’anesthésie: pose d’une sonde urinaire

Tachypnée
Tachycardie
TRC=1 sec
Vigilance ok
Abdomen: douleur

  1. Patient normal
  2. Patient avec anomalie systémique modérée
  3. Patient avec anomalie systémique sévère
  4. Patient avec anomalie systémique sévère représentant une menace vitale constante
  5. Patient moribond dont la survie est improbable sans l'intervention

Possibilité non négligeable de passer ASA 4
Mortalité anesthésique: 2,90-7,59%

Chien - Quel est le statut ASA de cet animal ?

Chien
Labrador
2 ans
Pas d’antécédents médicaux
Accident de la voie publique il y a 1 h
Globe vésical
Motif de l’anesthésie: radiographies appendiculaire + pose d’un implant osseux

Tachypnée
Tachycardie
TRC=1 sec
Thorax :RAS
Vigilance ok
Abdomen: RAS
Fracture humérus D
Dermabrasions

Tachypnée, tachycardie, TRC = 1 sec: état de choc en phase compensée.

  1. Patient normal
  2. Patient avec anomalie systémique modérée
  3. Patient avec anomalie systémique sévère
  4. Patient avec anomalie systémique sévère représentant une menace vitale constante
  5. Patient moribond dont la survie est improbable sans l'intervention

Possibilité non négligeable de passer ASA 4
Mortalité anesthésique: 2,90-7,59%

 

Tachypnée, tachycardie, TRC = 1 sec: état de choc en phase compensée.

30 chiens AVP
29 ectopies ventriculaires
Seulement 4 à l’admission
100% dans les 24 heures post admission

267 chiens AVP
38,9% ont présenté une lésion pulmonaire ou de la paroi thoracique
57,7% ont présenté plusieurs lésions thoraciques
36,3% des chiens ayant présenté une fracture avaient des lésions thoraciques
42,3% des chiens ayant présenté plusieurs fractures avaient des lésions thoraciques

Chien 2 -  Quel est le statut ASA de cet animal ?

Chien
Yorkshire
9 ans
Souffle cardiaque systolique apéxien audible à gauche
Tartre
Globe vésical
Motif de l’anesthésie: détartrage

  1. Patient normal
  2. Patient avec anomalie systémique modérée
  3. Patient avec anomalie systémique sévère
  4. Patient avec anomalie systémique sévère représentant une menace vitale constante
  5. Patient moribond dont la survie est improbable sans l'intervention

Possibilité non négligeable de passer ASA 4
Mortalité anesthésique: 2,90%

Chien 3 - Quel est le statut ASA de cet animal ?

Chien
Bull terrier
3 ans
Pas d'antécédents
Obstruction intestinale
Motif de l’anesthésie: chirurgie digestive

  1. Patient normal
  2. Patient avec anomalie systémique modérée
  3. Patient avec anomalie systémique sévère
  4. Patient avec anomalie systémique sévère représentant une menace vitale constante
  5. Patient moribond dont la survie est improbable sans l'intervention

Possibilité non négligeable de passer ASA 4
Mortalité anesthésique: 2,90%

Statut ASA: Variations entre les médecins

  • Ne nécéssite pas de matériel
  • Juste un examen clinique et une connaissance de la physiopathologie
  • Corrélé à la mortalité anesthésique

Obstruction urinaire du chat

  • Taux de mortalité faible
  • Université de Pennsylvanie: 223 chats bouchés, 1 mort, 12 euthanasies
  • Université de Zurich: 43 chats bouchés, 9 euthanasies

État de choc

  • Anomalies hydro électrolytiques fréquentes
  • Acidose métabolique dans 40% des cas (alcalose 4,5%).
  • Hyperkaliémie dans 41% des cas (hypokaliémie 6%).
  • Créatininémie augmentée dans 29% des cas.
  • Difficultés à sonder
  • Hypokaliémie post sondage
  • Réalimentation précoce
  • Douleur

Plus qu’un protocole, une attitude est à recommander

  • Oxygène
  • Prémédication (acepromazine)
  • Induction avec un agent rapide injectable en IV
  • Relais isoflurane
  • analgésie

Eviter autant que faire ce peut

  • Xylazine
  • Isoflurane en cage

Contre indications

  • Butorphanol: pas assez antalgique
  • Induction à l’isoflurane: longue et dangereuse

Attention

  • Kétamine: plus disponible pour l’analgésie
  • Thiopental: sensibilise le myocarde aux catécholamines, objectif: 7-10 mg/kg
  • a2 agonistes: Utilisation recommandée (2-5 µg/kg) lorsque statut cardiovasculaire stable.

Recommandés

  • Acepromazine: myorelaxation urétrale, potentielle hypotension, durée d’action(10-20µg/kg)
  • Diazépam ou midazolam (0.2 mg/kg): myorelaxation, durée d’action courte.
  • Morphine (0.1-0.2 mg/kg) ou fentanyl (2-5 µg/kg): possible bradypnée, possible bradycardie, buprénorphine (5-20 µg/kg), méthadone (0,3 mg/kg).
  • Kétamine: dose subanesthésique co-analgésique: 0.5 mg/kg puis 0.5 mg/kg/h
  • Péridurale: morphine + bupivacaïne
  • Propofol: objectif: 2-4 mg/kg.
  • Alfaxalone: objectif: 1-2 mg/kg.
  • Relai isoflurane: 0.5-1.5%

 

Chirurgie digestive

  • Bilan d’extension (ASA, glycémie, albuminémie, lactatémie, gaz du sang, pancréatite, SIRS)
  • O2
  • Fluides (cristalloïdes, colloïdes de synthèse, colloïdes naturels)
  • Douleur
  • Hospitalisation (soins intensifs: examen clinique, O2, monitoring, dosages sanguins…)
  • Réalimentation précoce (entérale, parentérale)
  • Chirurgie potentiellement longue et éprouvante pour le chirurgien
  • Postopératoire potentiellement très compliqué

Attention

  • Acepromazine: potentielle hypotension, ↓ ht, ↓ agrégation plaquettaire(10-20µg/kg)
  • Thiopental: splénomégalie
  • Butorphanol: pas assez antalgique
  • a2 agonistes: Utilisation recommandée (2-5 µg/kg) lorsque statut cardiovasculaire stable

Recommandés

  • Diazépam ou midazolam (0.2 mg/kg): myorelaxation, durée d’action courte.
  • Morphine (0.1-0.2 mg/kg) ou fentanyl (2-5 µg/kg): possible bradypnée, possible bradycardie, buprénorphine (5-20 µg/kg), méthadone (0,3 mg/kg).
  • Kétamine: doses sub-anesthésiques 0.5 mg/kg, IV + 0.5 mg/kg/h
  • Péridurale: potentiellement hypotensive
  • Propofol: objectif: 2-4 mg/kg.
  • Alfaxalone: objectif: 1-2 mg/kg.
  • Relai isoflurane: 0.5-1.2%

Neuroleptanalgésie

  • Fentanyl: 10-20 µg/kg puis 20-60 µg/kg/h
  • Midazolam: 0.2 mg/kg
  • Isoflurane: 0.2-0.5%

Mention spéciale alimentation

  • Patients nourris
  • Diminution de la mortalité
  • Meilleur cicatrisation a 4j
  • Risque d’infection diminué
  • Hospitalisation moins longue

Maladie mitrale

Fonction cardiovasculaire

  • Cœur en « hyper »
  • Remodelages tissulaires
  • Altération du débit cardiaque possible

Fonction neurologique

Fonction respiratoire

  • Possible

Fonction métabolique

  • Activation du système rénine angiotensine aldostérone
  • Insuffisance cardiaque?
  • Traitement? (liaison protéines/inotropes)
  • O2
  • Fluides (cristalloïdes, colloïdes de synthèse)
  • Pression artérielle (vasopresseurs)
  • Prémédication ++
  • Titration
  • Douleur: ↑consommation O2
  • Post opératoire

Attention

  • Acepromazine: potentielle hypotension, ↓ ht, (10-20µg/kg)
  • Thiopental: sensibilise le myocarde aux catécholamines
  • Propofol: objectif: 2-4 mg/kg: faux ami: seul injectable courant inotrope -
  • Butorphanol: pas assez antalgique
  • Isoflurane: inotrope -.0.2-0.5%

Recommandés

  • Diazépam ou midazolam (0.2 mg/kg): myorelaxation, durée d’action courte.
  • Morphine (0.1-0.2 mg/kg) ou fentanyl (2-5 µg/kg): possible bradypnée, possible bradycardie, buprénorphine (5-20 µg/kg).
  • Anesthésie locale: péridurale: potentiellement hypotensive

Neuroleptanalgésie

  • Fentanyl: 10-20 µg/kg puis 20-60 µg/kg/h
  • Midazolam: 0.2 mg/kg

Discutée

  • Kétamine: stimulation de l’orthosympathique , pas de myorelaxation, délai d’intubation long.
  • a2 agonistes: Utilisation recommandée (2-5 µg/kg) lorsque statut cardiovasculaire stable.

Accident de la voie publique

30 chiens AVP
29 ectopies ventriculaires
Seulement 4 à l’admission
100% dans les 24 heures post admission

267 chiens AVP
38,9% ont présenté une lésion pulmonaire ou de la paroi thoracique
57,7% ont présenté plusieurs lésions thoraciques
36,3% des chiens ayant présenté une fracture avaient des lésions thoraciques
42,3% des chiens ayant présenté plusieurs fractures avaient des lésions thoraciques

C R A S H P L A N

  • O2, Fluides, douleur, température
  • Chien fracture: 38.9% ont des lésions pulmonaires ou de la paroi thoracique.
  • Les lésions pulmonaires peuvent apparaitre >12h post trauma.
  • Technique FAST Boysen SR et Al. JAVMA. 2004
  • Troubles du rythme cardiaque
  • Chirurgie potentiellement longue

Contre indications

  • Butorphanol: pas assez antalgique

Attention

  • Acepromazine: potentielle hypotension, (10-20µg/kg)
  • Kétamine: plus disponible pour l’analgésie

Recommandés

  • Diazépam ou midazolam (0.2 mg/kg): myorelaxation, durée d’action courte.
  • Morphine (0.1-0.2 mg/kg) ou fentanyl (2-5 µg/kg): possible bradypnée, possible bradycardie, buprénorphine (5-20 µg/kg), méthadone (0,3 mg/kg).
  • a2 agonistes: Utilisation recommandée (2-5 µg/kg) lorsque statut cardiovasculaire stable.
  • Kétamine: dose subanesthésique coanalgésique: 0.5 mg/kg puis 0.5 mg/kg/h
  • Péridurale: morphine + bupivacaïne
  • Propofol: objectif: 2-4 mg/kg.
  • Thiopental: objectif: 7-10 mg/kg
  • Relai isoflurane: 0.5-1.2%

 

  

Qu’est ce j’attends de mon protocole anesthésique?

Le pire ennemi du vétérinaire: le ½ protocole

  • Examen raté, recommencé, rerecommencé, rererecommencé…
  • Enervement du vétérinaire (en sueur, retard de 45 minutes dans son planning)
  • Suspicion du propriétaire (mon chien hurle et le véto est en train de l’insulter)

Exemple

  • Prémédication: butorphanol 0,2 mg/kg + médétomidine 2µg/kg
  • Induction: thiopental
  • Relais: isoflurane
  • Hospitalisation ½ journée
  • Propriétaire prévenu que le chien sera rendu sédaté

Questions - Réponses

Chien
Labrador
2 ans
Pas d’antécédents médicaux
Accident de la voie publique il y a 1 h
Globe vésical
ASA 3
Motif de l’anesthésie: radiographies appendiculaire + pose d’un implant osseux

Tachypnée
Tachycardie
TRC=1 sec
Thorax : RAS
Vigilance ok
Abdomen : RAS
Fracture humérus D
Dermabrasions

Q7 : Est-ce que j'anesthésie cet animal?

  1. Oui
  2. Non

R7: Quelle que soit la décision l’animal DOIT recevoir un/des antalgiques

Q8: Avec quoi j’anesthésie cet animal?

  1. Du propofol: c’est le plus sur
  2. De la kétamine: ca stimule la fonction cardiaque
  3. Du thiopental: c’est le moins cher
  4. De l’alfaxalone: je l’utilise tous les jours et c’est très bien
  5. Est-ce que je n’ai pas sauté une étape?

Q8: Quels sont les besoins?

  1. Risque de lésions pulmonaires: O2, réveil doux et calme
  2. Arythmies cardiaques: principe actif?, report du geste chirurgical?
  3. Situation douloureuse: protocole d’analgésie
  4. Chirurgie orthopédique: 20 minutes à 6 heures.
  • Prémédication, induction IV, relais gazeux avec de l’O2
  • Plan d’analgésie = prémédication: Morphine 0,1 mg/kg + kétamine 0,5 mg/kg IV + 0,5 mg/kg/h pendant 6h +/- médétomidine 2µg/kg/kg
  • Arythmies cardiaques: acepromazine 20µg/kg
  • Induction: propofol
  • Entretien: isoflurane
  • Recherche des complications : monitoring

 

Questions - Réponses

Chien
Berger Allemand
9 ans
Pas d’antécédents médicaux
Apathie, anémie, masse splénique
Motif de l’anesthésie: Splénectomie
ASA 4

Q9 : COmment gérer cet animal?

  1. Vite il faut l'opérer pour arrêter l'hémorragie
  2. Il faut le réanimer
  3. De toute façon ma pauvre madame, il est vieux...

R9 :

1 - Lésion échograhique du chien présentant un hémo-abdomen = maligne 80%

2 - 2/30 = hématome splénique, 1/30 = hémangiome splénique, anticoagulants, torsion lobe hépatique, dirofilariose

3 - Métastases pulmonaires, cardiaques, abdominales, système nerveux dans 80% des cas 4 - Survie hémangiosarcome : 3 semaines sans chirurgie, 3 mois avec chirurgie, 6-9 mois avec chirurgie et chimiothérapie

Un bilan d’extension est recommandé

Échographie abdomen, cardiaque, radiographies, scanner..

Réanimation

  1. Oxygénothérapie
  2. Fluidothérapie (cristalloïdes, colloïdes de synthèse, transfusion…)
  3. Principes actifs: dobutamine, noradrénaline, dopamine…

Identification des besoins du protocole anesthésique

Hémorragie splénique

L’anesthésie

  • Choc hypoxique, hypovolémique.
  • O2
  • Fluides (cristalloïdes, colloïdes de synthèse, sang)
  • Pression artérielle (vasopresseurs)
  • Prémédication ++
  • Post opératoire (hypoxémie, arythmies, SIRS, CIVD…)

La chirurgie

  • Myorelaxation
  • Douleur
  • personnel

Attention

  • Acepromazine: potentielle hypotension, ↓ ht, ↓ agrégation plaquettaire(10-20µg/kg)
  • Thiopental: splénomégalie, sensibilise le myocarde aux catécholamines
  • Butorphanol, buprénorphine: pas assez antalgiques
  • a2 agonistes: Utilisation recommandée (2-5 µg/kg) lorsque statut cardiovasculaire stable.

Recommandés

  • Diazépam ou midazolam (0.2 mg/kg): myorelaxation, durée d’action courte.
  • Morphine (0.1-0.2 mg/kg) ou fentanyl (2-5 µg/kg): possible bradypnée, possible bradycardie
  • Propofol: objectif: 2-4 mg/kg.
  • Relai isoflurane: 0.5-1.2%

Neuroleptanalgésie

  • Fentanyl: 10-20 µg/kg puis 20-60 µg/kg/h
  • Midazolam: 0.2 mg/kg
  • Isoflurane: 0.2-0.5%

Discutée

  • Kétamine : stimulation de l’orthosympathique , pas de myorelaxation, délai d’intubation long, plus disponible pour l’analgésie.
  • Péridurale : potentiellement hypotensive

prémédication
Morphine: 0,2 mg/kg, Midazolam 0,2 mg/kg
Induction
Propofol
Maintien
Isoflurane

Examens sous anesthésie générale

L'anesthésie

  • Sphère cardiovasculaire
  • Sphère respiratoire
  • Analgésie
  • Réveil peu agité

La manipulation

  • Immobilité
  • Myorelaxation
  • Analgésie
  • Personnel
  • Réveil rapide

Pyomètre

L'anesthésie

  • SEPSIS → PUPD, fonctions cardiovasculaire et respiratoire.
  • Patient +/- gériatrique → cardiovasculaire, respiratoire, homéothermie, flux et métabolisme hépatiques, débit de filtration glomérulaire.
  • 3ème secteur, déshydratation.

La chirurgie

  • Myorelaxation
  • Douleur

Contre indications

  • Butorphanol: pas assez antalgique

Attention

  • Acepromazine: potentielle hypotension, durée d’action longue (10-20µg/kg).
  • Kétamine: aucune myorelaxation, délai d’action long, plus disponible pour l’analgésie.
  • a2 agonistes: jamais aux doses d’AMM!! (20-40 µg/kg)
    Utilisation recommandée (2-5 µg/kg) lorsque statut cardiovasculaire stable.

Recommandés

  • Diazépam ou midazolam (0.2 mg/kg): myorelaxation, durée d’action courte.
  • Morphine (0.1-0.2 mg/kg) ou fentanyl (2-5 µg/kg): possible bradypnée, possible bradycardie, buprénorphine (5-20 µg/kg).
  • Propofol: redistribution rapide mais inotrope -, hypotenseur (objectif: 2-4 mg/kg).
  • Thiopental: possible effet prolongé, réveil difficile.
  • Relai isoflurane: inotrope -, hypotenseur.
  • Péridurale: morphine + bupivacaïne.

 

Chirurgie digestive

L'anesthésie

  • Bilan d’extension (ASA, glycémie, albuminémie, lactatémie, gaz du sang, pancréatite, SIRS)
  • O2
  • Fluides (cristalloïdes, colloïdes de synthèse, colloïdes naturels)
  • Douleur
  • Hospitalisation (soins intensifs: examen clinique, O2, monitoring, dosages sanguins…)
  • Réalimentation précoce (entérale, parentérale)
  • Chirurgie potentiellement longue et éprouvante pour le chirurgien

La chirurgie

  • Technique (viabilité de l’intestin, entérotomie vs entérectomie, fils)
  • Myorelaxation
  • Douleur
  • personnel

Attention

  • Acepromazine: potentielle hypotension, ↓ ht, ↓ agrégation plaquettaire(10-20µg/kg)
  • Thiopental: splénomégalie
  • Butorphanol: pas assez antalgique
  • a2 agonistes: Utilisation recommandée (2-5 µg/kg) lorsque statut cardiovasculaire stable.

Recommandés

  • Diazépam ou midazolam (0.2 mg/kg): myorelaxation, durée d’action courte.
  • Morphine (0.1-0.2 mg/kg) ou fentanyl (2-5 µg/kg): possible bradypnée, possible bradycardie, buprénorphine (5-20 µg/kg).
  • Kétamine: doses sub-anesthésiques 0.5 mg/kg, IV + 0.5 mg/kg/h
  • Péridurale: potentiellement hypotensive
  • Propofol: objectif: 2-4 mg/kg.
  • Relai isoflurane: 0.5-1.2%

Neuroleptanalgésie

  • Fentanyl: 10-20 µg/kg puis 20-60 µg/kg/h
  • Midazolam: 0.2 mg/kg
  • Isoflurane: 0.2-0.5%

Hémorragie splénique

Le médecin

  • Traumatique vs non traumatique
  • Lésion échographique du chien présentant un hémo-abdomen = maligne 80% Levinson JG et Al. JVECC 2009
  • 2/30 = hématome splénique, 1/30 = hémangiome splénique, anticoagulants, torsion lobe hépatique, dirofilariose Pintar J et Al, JAAHA, 2003
  • Métastases pulmonaires, cardiaques, abdominales, système nerveux dans 80% des cas Lucroy MD, NAVC, 2005
  • Survie hémangiosarcome : 3 semaines sans chirurgie, 3 mois avec chirurgie, 6-9 mois avec chirurgie et chimiothérapie

La splénectomie n’est pas une urgence
Rechercher les métastases

L'anesthésie

  • Choc hypoxique, hypovolémique.
  • O2
  • Fluides (cristalloïdes, colloïdes de synthèse, sang)
  • Pression artérielle (vasopresseurs)
  • Prémédication ++
  • Post opératoire

La chirurgie

  • Myorelaxation
  • Douleur
  • personnel

Attention

  • Acepromazine: potentielle hypotension, ↓ ht, ↓ agrégation plaquettaire(10-20µg/kg)
  • Thiopental: splénomégalie, sensibilise le myocarde aux catécholamines
  • Butorphanol: pas assez antalgique
  • a2 agonistes: Utilisation recommandée (2-5 µg/kg) lorsque statut cardiovasculaire stable.

Recommandés

  • Diazépam ou midazolam (0.2 mg/kg): myorelaxation, durée d’action courte.
  • Morphine (0.1-0.2 mg/kg) ou fentanyl (2-5 µg/kg): possible bradypnée, possible bradycardie, buprénorphine (5-20 µg/kg).
  • Propofol: objectif: 2-4 mg/kg.
  • Relai isoflurane: 0.5-1.2%

Neuroleptanalgésie

  • Fentanyl: 10-20 µg/kg puis 20-60 µg/kg/h
  • Midazolam: 0.2 mg/kg
  • Isoflurane: 0.2-0.5%

Discutées

  • Kétamine : stimulation de l’orthosympathique , pas de myorelaxation, délai d’intubation long, plus disponible pour l’analgésie.
  • Péridurale : potentiellement hypotensive

   

Épanchement pleural

L'anesthésie

  • Dysfonction respiratoire → O2
  • Système cardiovasculaire: état de choc hypoxique.
  • Examen clinique
  • Morphine: 0.1-0.2 mg/kg IM
  • O2
  • Thoracocentèse
  • Examens complémentaires
  • Prise de contrôle des voie aérienne la plus rapide possible.
  • Mesure du EtCO2

La pose de drain

  • Réveil rapide
  • Douleur

Contre indications

  • Kétamine : délai d’action long
  • Isoflurane à l’induction : délai d’action long

Attention

  • Acepromazine: ↓ Ht 20-30%, potentielle hypotension, durée d’action longue (10-20µg/kg).
  • a2 agonistes: jamais aux doses d’AMM!! (20-40 µg/kg)

Utilisation recommandée (2-5 µg/kg) lorsque statut cardiovasculaire stable.

Recommandés

  • Diazépam ou midazolam (0.2 mg/kg): myorelaxation, durée d’action courte.
  • Morphine (0.1-0.2 mg/kg) ou fentanyl (2-5 µg/kg): possible bradypnée, possible bradycardie, buprénorphine (5-20 µg/kg).
  • Propofol: délai d’action rapide mais inotrope -, hypotenseur (objectif: 2-4 mg/kg).
  • Thiopental: délai d’action rapide.
  • Relai isoflurane: inotrope -, hypotenseur.

  

Césarienne de la chienne

Mortalité maternelle: 1-15% / Mortalité nouveau né: 8-15%

Mère

  • Diminution de la réserve cardiaque (augmentation de la fréquence et du débit).
  • Demande métabolique augmentée = consommation de l’O2 augmentée.
  • Volume plasmatique circulant augmenté de 30% (anémie).
  • Déviation à droite de la courbe de dissociation de l’hémoglobine.
  • Augmentation de la fréquence respiratoire, de la fraction de shunt, diminution du volume circulant.
  • Augmentation de l’acidité gastrique et de la probabilité de fausse déglutition.
  • Augmentation de la sensibilité aux anesthésiques gazeux.

Chiots

  • Métabolisme hépatique immature ou peu efficace.
  • Sensibilité à l’hypothermie.
  • Tétée
  • Équipement/personnel

La chirurgie

  • Myorelaxation
  • Douleur

Contre Indiqué

  • Butorphanol: pas assez antalgique

Attention

  • Acepromazine: potentielle hypotension, durée d’action longue.
  • Kétamine: aucune myorelaxation, délai d’action long, réveil difficile, plus disponible pour l’analgésie.
  • Thiopental: réveil difficile.
  • a2 agonistes: jamais aux doses d’AMM!! (20-40 µg/kg)
  • Utilisation recommandée (2-5 µg/kg) lorsque statut cardiovasculaire stable.

Recommandés

  • Diazépam ou midazolam (0.2 mg/kg): myorelaxation, durée d’action courte.
  • Morphine (0.1-0.2 mg/kg) ou fentanyl (2-5 µg/kg): possible bradypnée, possible bradycardie (glycopyrrolate: 5 µg/kg, IM 15 min préop.).
  • Étomidate: ne passe pas la barrière hémato méningée, stabilité cardiovasculaire, pas de myorelaxation (objectif 1-2 mg/kg)
  • Propofol: inotrope -, hypotenseur (objectif: 2-4 mg/kg).
  • Relai isoflurane: inotrope -, hypotenseur.

Torsion d’estomac

L'anesthésie

  • Souvent urgence
  • Déficit de personnel
  • État de choc = déficit énergétique = O2
  • Pression sur le diaphragme: ↑ fraction de shunt = O2
  • Compromission cardiovasculaire = fluides
  • Facteurs pronostics:
    1. Apparition depuis plus de 6h
    2. Hypothermie
    3. Hypotension
    4. Lactates (6 mmol/L)
    5. Hyperkaliémie
    6. CIVD
    7. Sepsis
  • Douleur si intervention chirurgicale

La chirurgie

  • Analgésie
  • Myorelaxation
  • Rate
  • Personnel
  • Chirurgie non prévue

Attention

  • Acepromazine: potentiellement hypotensive, ↓ Ht 20-30%, ↓ agrégation plaquettaire.
  • a2 agonistes: statut cardiovasculaire instable
  • Thiopental: splénomégalie, sensibilise le myocarde à l’action des catécholamines
  • Isoflurane à l’induction: hypotenseur, inotrope -, induction longue.
  • Butorphanol: pas assez antalgique

Recommandés

  • Propofol: attention inotrope -, hypotenseur, dépresseur respiratoire. Utiliser à effet
  • Morphine: 0.2 mg/kg puis 0.2 mg/kg/h
  • Fentanyl: 2-5 µg/kg puis 2-5 µg/kg/h
  • Diazépam, midazolam: 0.2 mg/kg

Neuroleptanalgésie

  • Fentanyl: 10-20 µg/kg puis 20-60 µg/kg/h
  • Midazolam: 0.2 mg/kg
  • Isoflurane: 0.2-0.5%

Discutées

  • Kétamine: stimulation de l’orthosympathique , pas de myorelaxation, délai d’intubation long, plus disponible pour l’analgésie.
  • Péridurale: potentiellement hypotensive

Quels sont les besoins anesthésiques?

Existe-t-il un principe actif à l’origine d’une augmentation de la mortalité péri anesthésique?

La Xylazine

Clarke et Al, J. Ass. Vet. Anesth. 1990
Dyson D et Al, JAAHA, 1998

Réanimation

Fonction respiratoire

  • 20 chiens sains
  • Acepromazine (50 µg/kg, IM) + morphine (0.5 mg/kg, IM)
  • Groupe air ambiant vs O2 (masque) pendant 3 minutes
  • Propofol (6 mg/kg IV) sur 7 secondes
  • Air ambiant jusqu’à désaturation (SaO2= 90%)
  • Groupe air ambiant: 70 secondes / Groupe O2: 298 secondes

Existe-t-il une molécule qui diminue la mortalité péri anesthésique?

En prémédication

Acepromazine (10-20 µg/kg)
Atropine (0.03 mg/kg IM)
Médétomidine (1-5 µg/kg)

Clarke et Al, J. Ass. Vet. Anesth. 1990
Dyson D et Al, JAAHA, 1998
Brodbelt D et Al, Vet Surg. 2006, JAVMA 2008.

Surveillance clinique

La température

  • Hypothermie: OP/medic/gazeuse
  • Hyperthermie maligne

Tonus musculaire et réflexes

  • Relaxation de la mâchoire
  • Positionnement de l’animal

 

  • Laryngé
  • Photomoteur
  • Palpébral
  • Cornéen

Monitoring

Pression

  • Hypotension = 1ére complication peropératoire

Objectifs
STABILITÉ (20% de variation max)

  • hypotension = PAS<80 mmHg ou PAM<60 mmHg
  • PAS<60 mmHg → déficit de perfusion rénale
  • PAS<50 mmHg → déficit de perfusion cérébrale
  • DOPPLER: mesure de la PAS chez le CN et PAM chez le CT
  • OSCILLOMETRIQUE
  • PRESSION INVASIVE: méthode de référence

Respiration

APALERT

CAPNOMÉTRIE

  • Mesure infrarouge du End Tidal CO2
  • ETCO2 < PaCO2
  • Objectif: 35-40 mm Hg
  • ETCO2 reflète le métabolisme, la fonction cardiaque, la perfusion des alvéoles et la ventilation

Saturation de l'hémoglobine

  • Emission/réception de lumière rouge et infrarouge
  • Ne mesure que les variations pulsatiles
  • SaO2 corrélée avec PaO2
  • Palper le pouls + vérifier la courbe
  • 80< SaO2 <100%: mesure précise
  • Objectif: 95-100%
  • FiO2 100%: ne repère pas les bradypnées

Retour

Informations pratiques

CHV des Cordeliers

Retour
  • Lun
    8h - 12h 13h30 - 19h
  • Mar
    8h - 12h 13h30 - 19h
  • Merc
    8h - 12h 13h30 - 19h
  • Jeu
    8h - 12h 13h30 - 19h
  • Vend
    8h - 12h 13h30 - 19h
  • Sam
    8h - 12h 13h30 - 17h30
  • Dim
    Urgences 24h/7j
Retour

Adresse de la clinique

29 - 35 Av. du Maréchal Joffre 77100 MEAUX
retrouvez-nous sur Google Maps