• Accueil et urgences01 64 34 11 55
  • Référer un Cas

Moustiques et myxomatose

au Printemps

Sommaire

  • La myxomatose est une maladie virale spécifique du lapin due à un poxvirus.
  • La transmission peut-être directe entre animaux mais aussi par voie vectorielle via les insectes piqueurs.
    Les lapins vivant en intérieur strict ne sont donc pas protégés pour autant.

Auteurs : Drs Sophie Romain, Lucas Flenghi et Celine Levrier 04-2017
Service NAC – Centre Hospitalier Vétérinaire des Cordeliers,
29 avenue du Maréchal Joffre, 77100 Meaux.
E-mail : nac@chvcordeliers.com

Printemps, moustiques et myxomatose

Nous avons constaté en 2016 une recrudescence des cas de myxomatose en Seine et Marne, Essonne et Val de Marne. Nous supposons que les fortes précipitations et les inondations ont favorisé la prolifération des moustiques et donc la dissémination de la maladie.

Les symptômes

Les symptômes apparaissent en général après quelques jours à quelques semaines d’incubation.

Il existe une forme nodulaire classique caractérisée par l’apparition de nodules (myxomes) sur tout le corps avec, dans les cas les plus graves, un œdème des paupières, des narines, des lèvres et des parties génitales. Une forme respiratoire est aussi possible et se manifeste par une rhinite et une conjonctivite purulentes. Les formes aiguës sont rapidement mortelles et les formes subaiguës à chroniques sont quant à elles assez polymorphes.

Notons que lors de formes respiratoires, un diagnostic par PCR peut être réalisé.

Traitement et précautions

Aucun traitement spécifique n’est disponible à ce jour et l’euthanasie est généralement conseillée en cas d’altération trop importante de l’état général. Lorsqu’il est tenté, le traitement est symptomatique (nursing, gestion des surinfections et de la détresse respiratoire…). L’hospitalisation doit suivre les règles liées à une maladie contagieuse pour la protection des autres lapins transitant dans les locaux.

Le virus étant extrêmement résistant dans le milieu extérieur (plus d’un an), une désinfection complète des locaux et du matériel est nécessaire, chez les propriétaires comme chez le vétérinaire qui suspecte la maladie. Il est même vivement conseillé de former le personnel à reconnaître les signes d’appels de la myxomatose afin d’éviter toute contamination des locaux par un animal potentiellement atteint, mais aussi afin de prévenir le vétérinaire qui portera alors une tenue et des gants à usage unique lors de la consultation.

Enfin, en cas de décès suspect, l’incinération est nettement préférable à l’inhumation, compte tenu de l’important risque de contamination.

Prévention

La prévention par la vaccination est donc indispensable, même pour les lapins n’ayant pas accès à l’extérieur et plusieurs vaccins sont actuellement disponibles sur le marché. Il est de plus, vivement conseillé de réaliser une quarantaine avant toute nouvelle introduction.

Œdème palpébral lors de myxomatose
Retour

Informations pratiques

CHV des Cordeliers

Retour
  • Lun
    8h - 12h 13h30 - 19h
  • Mar
    8h - 12h 13h30 - 19h
  • Merc
    8h - 12h 13h30 - 19h
  • Jeu
    8h - 12h 13h30 - 19h
  • Vend
    8h - 12h 13h30 - 19h
  • Sam
    8h - 12h 13h30 - 17h30
  • Dim
    Urgences 24h/7j
Retour

Adresse de la clinique

29 - 35 Av. du Maréchal Joffre 77100 MEAUX
retrouvez-nous sur Google Maps